Quand les masques tombent …les immunodéprimés ont peur !

Depuis le 22 février 2022 le masque n’est plus obligatoire dans les lieux qui reçoivent du public et soumis au pass vaccinal (cinémas, restaurants, bars), il reste cependant obligatoire dans les transports. (1)

L’épidémie de Covid semble s’amenuiser cependant les 300000 immunodéprimés et les associations de patients qui les représentent exhortent les français à ne pas abandonner le masque dans les lieux clos (2).

Cette annonce est une grande angoisse pour ces personnes et directement liée au risque de développer une forme grave du covid bien réelle. Les personnes immunodéprimées ne répondent pas correctement à la vaccination et, par conséquent, produisent difficilement les anticorps susceptibles de les aider à combattre le Covid 19. (3)

La plupart d’entre-elles resteront encore confinées suite aux annonces du 28 Février et certaines sont cloitrées chez elles depuis déjà presque 2 ans.

D’autres ont même déclarées se sentir en “état de mort imminente” et ne sortiront pas de cette crise dans séquelles. (4)

Beaucoup de personnes fragiles et affaiblies par l’angoisse de la contamination, devront se faire accompagner psychologiquement pour pouvoir revenir à une vie presque “normale”.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.