Dialyse et vacances : en 2020 c'est pas ok pour les dialysés 😞 !

#mobilité #vacances #dialyse #covid19


L'année 2020 est difficile pour les insuffisants rénaux et particulièrement pour les patients dialysés. Ils ont dû se rendre 3 fois par semaine dans leur centre de dialyse pour le soin qui leur permet de continuer à vivre : en bravant les risques de contamination Covid-19, en supportant la pénurie des masques, de gel hydro alcoolique et l'angoisse de la crise sanitaire.


Ils subissent la suppression des collations alors qu'une dialyse en centre peut durer entre 3 et 5h (sans compter le temps de trajet aller-retour) pour des raisons sanitaires (sans vraiment de preuves scientifiques) alors qu'ils risquent la dénutrition et sont pour la plupart anémiés.

Lors du "déconfinement progressif", notre Premier ministre de l'époque avait promis "à tous les français" qu'ils pourraient se rendre "partout" en France pour les vacances d'été 2020 mais ceci ne s'adressait pas vraiment aux personnes fragiles dont les dialysés font partie, qui elles ont dû rester chez-elles car beaucoup de centres n"ont pas pu les recevoir…à cause de la Covid-19.

Cet été, la plupart des centres de dialyses n'ont pas pu recevoir de patients vacanciers "en raison de la crise sanitaire". Les consignes et recommandations du gouvernement étaient claires : "identifier les patients afin de savoir s'ils sont Covid + ou pas avant de les recevoir".

Rien n'a été interdit et seule l'obligation de précaution sanitaire (tests PCR 72h avant l'arrivée du patient et à son départ du centre visité) et le respect des mesures barrières sont imposés.

Nous avons interrogé quelques 50 centres (sur 900) afin de pouvoir informer les patients de l 'ouverture ou non des centres de dialyses pour les patients du territoire national et nous avons eu une seule réponse, qui était sans surprise négative. Nous remercions ce centre qui nous permet de faire notre devoir d'information. Ce même centre a eu la gentillesse de nous prévenir lors de sa réouverture pour les touristes. Nous le remercions vivement pour son engagement en faveur de la qualité de vie des patients en dialyse !

Un sondage, auprès des dialysés que nous avons croisé sur les réseaux sociaux, nous a permis d'estimer que 94% des dialysés sont restés chez eux cette année.

Ce chiffre est d'autant plus significatif qu'on parle aujourd'hui des séquelles psychologiques issues de l'angoisse provoquée par cette crise à la fois inédite et traumatisante pour les personnes fragiles qui ont dû poursuivre le confinement et cet état de fait s'accompagne souvent de difficultés économiques et sociales (perte d'emploi, inactivité prolongée, isolement).


Heureusement certains centres "n'ont jamais baissé les bras" et s'organisent pour recevoir les patients vacanciers ou travailleurs en déplacement qui ne sont pas atteints par le virus.


Nous souhaitons qu'ils seront de plus en plus à ré-ouvrir pour le bien-être des patients, moral et physique !


Nous espérons (et invitons 😊) les centres de dialyse à nous contacter pour nous dire s'ils reçoivent des patients vacanciers ou pas afin d'informer les patients.

Ci-dessous un article avec une vidéo qui raconte l'activité d'un centre de dialyse privé situé sur l'île de la Réunion à la Clinique Sainte Clothilde pendant la crise du Covid_19 et le déconfinement.


(Photos et vidéo rb/www.ipreunion.com)


LIRE L'ARTICLE COMPLET ICI.



©2019 by inforeinsante.fr